2010

Dans « Ma moitié d’orange », paru en 1973, Jean-Louis Bory rappelle que « nous sommes les pires ennemis de notre liberté ». Lui qui disait quelques années plus tard à Bernard Pivot que « par essence, par nature, par vocation, la gauche est profondément anti-conformiste ». Coincé entre panel (de vrais gens) et identité (nationale) comme entre les deux mâchoires caoutchouteuses d’un vieux portillon de métro, au stade où est rendu notre débat public, n’excluons pas l’idée qu’il n’ait pas tout à fait tort. Je vous adresse des voeux de bonne et heureuse année 2010.

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>