Merci Simone !

J’aime bien cette campagne en l’honneur de Simone Veil, une géante du XXe siècle qui reposera bientôt au Panthéon où elle a pleinement sa place. Elle mêle familiarité et respect à juste et subtile dose. Ce graphisme sérieux et presque désabusé charrie beaucoup d’humanité.

Et puis c’est vrai qu’on lui doit une fière chandelle d’avoir porté, « devant une assemblée presque exclusivement composée d’hommes », le combat décisif de la légalisation de la possibilité d’interrompre sa grossesse. Cette réforme qui fut longtemps attendue, qui fut portée par de nombreuses femmes et quelques hommes avant elle, est une clé de voûte, au sens architectural du mot. Si on l’enlève tout s’écroule. Parce qu’elle inscrit dans notre droit, simplement, humainement, éthiquement, que les femmes sont légitimes à maîtriser ce qu’il advient de leur corps, dans leur corps. Ce n’est pas par hasard que les attaques des religieux et des réacs se portent sur cette possibilité, sur ce “conquis” pour reprendre l’expression d’Ambroise Croizat. Ce n’est pas, contrairement à ce qu’ils disent avec un ridicule achevé, pour « sauver-des-bébés ». Tu parles ! C’est pour porter un coup aussi fatal que possible à notre idéal partagé d’égalité. D’égalité entre les femmes, d’égalité entre les hommes, d’égalité entre les femmes et les hommes.

C’est pour ça que nous devons défendre cette possibilité, ce choix, et veiller à ce qu’elle soit concrètement accessible à toutes les femmes ce qui n’est toujours pas le cas – ou, ce qui n’est plus le cas – en France aujourd’hui.

Il se trouve que la femme qui m’a appris à être un homme, qui m’a transmis, en la regardant vivre avec mes yeux d’enfant, l’évidence – oui, l’évidence, sans naïveté ni trop-plein de bons sentiments – de l’égale dignité de tout être humain, sans distinction de genre, de sexe, de couleur de peau, d’origine sociale, d’intelligence, d’entregent, d’apparence, s’appelle également Simone.

Finalement, Simone était un prénom très couru à la fin des années 1920.

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>