À propos

• Chemin. Je suis né entre les deux tours de l’élection présidentielle de 1965. J’ai eu mon bac alors que s’élançait la 6e étape du tour de France 1984. J’ai fait mon coming out le jour de la fête des mères 1988. Après avoir été enfant et adolescent, j’ai été graphiste puis collaborateur d’élus locaux. Pas très assidu aux cours d’enseignement supérieur dans ma prime jeunesse, j’ai depuis validé les acquis de mon expérience auprès d’une université. Artisan têtu du pacte civil de solidarité entre 1992 et 2000, je ne perds toujours pas de vue les valeurs humanistes qui peuvent nous éviter de regrettables excès de barbarie. membre du bureau national et, depuis le 8 septembre 2012, président d’HES (Homosexualités et Socialisme).

• Pourquoi « responsive » ? C’est ainsi que l’on appelle le design d’un blog qui s’adapte sans dommage aux différentes résolution d’écrans en circulation aujourd’hui : ordinateurs, tablettes numériques, smartphones. Je crois que ça correspond bien aux différents moments que l’on peut consacrer à la lecture selon son équipement numérique. Et comme certains textes sont longs…

Ce blog commence au début des années 1990… c’est à dire avant le développement de l’internet grand public ! Avant même celui des téléphones portable. Bref, au siècle dernier. Si notre époque juge l’immédiat passionnant, le chemin qui y mène – expériences, doutes, convictions, joies, blessures – ne manquent pas d’intérêt. J’ai donc fouillé ce chemin et voici une sélection. Tous les textes sont d’époque et sont précédés d’une petite introduction, écrite aujourd’hui. Pour le reste du chemin, ce sera « en live » ! A vos risques et périls, car, comme disait François Mitterrand, « écrire, c’est vider son sac ». Cette sélection, et la suite non encore écrite, est présentée en 5 catégories qui, bien sur, se croisent > Vingtième siècle ! : là sont l’ensemble des textes écrits avant 2001 qui, comme chacun sait, est la première année du 21e siècle, comme l’an 1 fut la première année du premier siècle de notre calendrier. Premiers textes… Coups de gueules, arguments. Tout cela dans le cadre d’une époque qui n’a que peu de choses à voir avec celle que nous vivons, hormis qu’elle l’a précédée… | Débats : dans le bruit et la fureur du débat public… Cette catégorie regroupe mes prises de positions sur les questions politiques comme le contrat d’union civile, le pacs, l’homophobie, le si subtil droit à mourir dans la dignité, l’état de la gauche et du parti socialiste, les médias et la démocratie, la République… | Fictions : j’en écris peu mais, parfois, ce mode est venu naturellement, presque sans réfléchir, sous la plume. Parfois, un détour par la fiction permet d’évoquer une réalité trop… réelle, trop pesante. C’est une manière de reprendre la distance nécessaire sur une situation trop proche. | Lectures : j’aurais du compléter par « voyures » puisqu’il y est question de films et de livres. Ici sont regroupées les critiques, principalement écrites pour Esprit Critique, la newsletter littéraire et culturelle de la Fondation Jean-Jaurès. | Voeux : les voeux de nouvelle année sont un exercice si convenu. Très tôt j’y ai ajouté une touche personnelle, à propos de l’air du temps. Bonne année : ces deux mots sont trop sommaires pour moi !

Les commentaires sont ouverts mais soumis à modération à priori, c’est à dire que je les recevrai par mél afin de les approuver avant de les publier. Ce n’est pas par méfiance à l’égard d’avis contraires, mais simplement parce que j’entends que le débat, si débat il y a, reste serein et que l’expérience m’enseigne que cette capacité est inégalement répartie.

Rencontres. Un dernier mot pour dire que ce blog, exercice individuel par excellence, est le fruit de rencontres et de coups de mains. Les rencontres, ce sont celles d’Alain Assouline et Nicolas Chagny (Les Argonautes), qui m’ont amené il y a quelques années à approfondir sérieusement ma réflexion sur la communication numérique, et qui l’ont nourrie. Le coup de main, décisif, c’est celui de Patrice Lazareff, qui m’a conseillé sur le choix de la plateforme de blog et a guidé de près sa mise en place. C’est aussi Ludovic Piron-Palliser, l’auteur de la photo publiée sur cette page. Ce sont enfin toutes les rencontres qui font ma vie, et pas que la mienne. J’écrirai un jour, peut-être bientôt, un billet là dessus. Je veux dire sur l’imposture des « libéralistes » qui essayent de nous faire croire que la réussite est individuelle. Ca s’appellera « Mon Panthéon est décousu ».