Mots-clé : Contrat d’union civile

Colère noire, et après ?

Après l’annonce par le ministre de l’Intérieur du report de la réforme du droit de la famille et de l’opposition à la PMA, voici le message que j’ai adressé aux adhérent-e-s d’Homosexualités et Socialisme.

Nous sommes en colère. Nous avons aussi ça en commun, à HES. Une colère froide ou chaude, selon les tempéraments, mais une colère noire de voir un gouvernement pour qui nous avons fait campagne donner raison, par calcul ou par accident, à ceux qui depuis un an et demi nous dénient la capacité à être des citoyen-ne-s à part entière.

Continuer la lecture

Contre le droit des autres

Nous verrons bien s’ils viendront et s’ils seront tous là. Mais, dimanche vont se congratuler à Paris celles et ceux qui, depuis un demi siècle, ne manquent jamais une occasion de dire avec hargne qu’ils n’aiment pas la France qui autorise la contraception, légalise l’IVG, permet le divorce par consentement mutuel, dépénalise les relations homosexuelles, invente le Pacs, vote la parité, ouvre le mariage et la parentalité à tous les couples.

Continuer la lecture

1992 – 2012 : une histoire en 10 mots

Il y a juste 20 ans, le journal Le Monde publiait un article intitulé « La création d’un contrat d’union civile est à l’étude ». C’est à ce moment que j’ai rejoint le Collectif pour le contrat d’union civile, créé pour l’occasion. D’autres combats sont devant nous aujourd’hui. D’autres progrès aussi, si la gauche parvient à se rassembler, à gagner l’élection présidentielle qui vient et les législatives qui suivent. En attendant, voici l’histoire telle que, timide militant pénétré d’idéal, je l’ai vécue, en dix mots comme en cent : Pâques – place – mariage – sida – catéchisme – Journal officiel – Humœurs – cassettes – visible – SNCF.  Continuer la lecture

Rien ne sert de marier, il faut pacser à point

wpid-mariageBegle-2004-04-26-21-15.jpg
Ce texte, écrit avec l’inventeur du Contrat d’union civile au moment du «mariage» de Bègles, ne plut pas, ou peu. Nous y remettions en doute l’efficacité de la stratégie choisie, tendant à laisser croire qu’il y avait une ambiguité dans le code civil, ainsi que le caractère indépassable du mariage. La question est aujourd’hui tranchée. L’ensemble des associations LGBT demande l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et l’amélioration du Pacs. En France, en 2011, quand on célèbre 4 mariages, on signe 3 Pacs.

Continuer la lecture

Soufflé de révolution, sucre et mandarine

wpid-mandarines-2000-11-14-20-46.jpg
Intervention (réécrite), en tant que président délégué du Collectif Pacs, et cætera, au colloque organisé par l’Université de Reims – Champagne-Ardenne, «Le Pacs, un an après». Ce texte a été publiée dans les actes du Colloque («Les Pacsé-e-s», L’Harmattan, 2002).

Je ne vais pas répéter ce qu’a dit Jan-Paul Pouliquen. Vous me permettrez donc d’évoquer quel peut être l’avenir du collectif – son travail, les chantiers qu’il va suivre ou initier – alors que le pacte civil de solidarité est entré dans le code civil depuis un an.  Continuer la lecture