Mots-clé : fraternité

Le cirque de la « théorie du genre »

genre

ImpressionLe cirque de la  pseudo « théorie du genre » a fait un bref – et maigre – passage, ce dimanche, entre la Porte Dauphine et le Trocadéro. Voici quelques repères pour voir clair dans cette fumeuse polémique, marotte de Nicolas Sarkozy (1), François Fillon (2), Laurent Wauquiez (3), Bruno Lemaire (4), Frederic Poisson, Hervé Mariton, Christine Boutin, La manif pour tous, Civitas, Alliance vita, la Fondation Lejeune, le Parti chrétien démocrate, le Front National, et consorts.

La « théorie du genre », également appelée « idéologie du genre », a été concoctée par des personnalités proches du Vatican et de la frange la plus conservatrice de l’Église catholique pour contrer les défenseurs de la liberté individuelle et de l’égalité des femmes et des hommes (5). Ses racines méritent un petit tour dans la dernière partie du XXe siècle. Continuer la lecture

Les militant-e-s, athlètes de la liberté

marche2016

ImpressionUne marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans, comme celle d’hier, à Paris, nous permet de dire notre fierté de nous tenir debout, notre fierté de revendiquer de vivre sans persécution, fierté d’être solidaires, fierté de faire avancer la société toute entière vers une meilleure humanité, fierté de contribuer à ce que chacun-e comprenne que si nous devons tou-te-s être absolument égaux en droit, nous sommes, chacun-e, irrémédiablement singuliers.
Continuer la lecture

Un cri qu’on pousse à la folie

2016 06 Gilquin

Critique, pour la Fondation Jean Jaurès, du livre de Margaux Gilquin, Le dernier salaire, paru chez XO Document (avril 2016, 241 pages).

Picto FJJ« Je ne suis qu’un cri », chantait Jean Ferrat. « Moi si j’ai rompu le silence / C’est pour éviter l’asphyxie / Oui je suis un cri de défense / Un cri qu’on pousse à la folie ». Quelques vers de Guy Thomas – chantés par Ferrat, donc, dans les années 2000 – que Margaux Gilquin ne renierait peut-être pas. Le dernier salaire est un cri, en effet. Le cri d’une courbe – celle du chômage –, d’un graphique – celui de la répartition des richesses –, et d’une pyramide – celle des âges. Le cri d’une époque et d’une foule que l’on n’entend visiblement pas. Le cri d’une époque qui veut vivre et que l’on force à végéter. Le cri d’une foule, capable de tant et si bien, et que l’on décrète apte à rien.

Continuer la lecture

En France, la transidentité incomprise, voire dénigrée

20160120-danish-girl

LePlusicon175x175Le film « Danish Girl », qui revient sur l’histoire d’Einar Wegener, l’un des premiers transsexuels à avoir subi une opération pour changer de sexe, sort sur les écrans ce mercredi. L’occasion, pour Denis Quinqueton, président d’Homosexualités et Socialisme, et Corinne Narassiguin, porte-parole du PS, de rappeler que la France a encore des progrès à faire sur la question de la transidentité. 

[Publié sur L’Obs-Le Plus, le 20 janvier 2016]

Alan Turing et Lili Wegener : l’un est né à Londres en 1912, l’autre, à Vejle (Danemark) en 1882. L’un était un génie des mathématiques, de Berkeley à Cambridge, et l’un des pères de l’informatique. L’autre était artiste peintre, aux côtés de sa femme plus renommée que lui, à Copenhague. Continuer la lecture