Mots-clé : homosexualités

Colère noire, et après ?

Après l’annonce par le ministre de l’Intérieur du report de la réforme du droit de la famille et de l’opposition à la PMA, voici le message que j’ai adressé aux adhérent-e-s d’Homosexualités et Socialisme.

Nous sommes en colère. Nous avons aussi ça en commun, à HES. Une colère froide ou chaude, selon les tempéraments, mais une colère noire de voir un gouvernement pour qui nous avons fait campagne donner raison, par calcul ou par accident, à ceux qui depuis un an et demi nous dénient la capacité à être des citoyen-ne-s à part entière.

Continuer la lecture

Liberté de conscience…

Il n’est pas sot, cet éditorial du Monde, De la nullité du débat politique en été. Mais une question demeure, après une année débordante de fantasmes, de clichés, de caricatures, de propos aussi violents qu’injustifiés : la nullité est-elle saisonnière ? Le pompon, enfin le plus récent en attendant le suivant, est l’ouverture d’une antenne italienne de la manif rose bonbon pour combattre un projet de loi visant à réprimer l’homophobie dans la péninsule alors que les mêmes expliquaient, en France, qu’ils n’étaient pas homophobes. Quand on a le coup de menton harmonieux et la garde-robe adéquate, on peut raconter n’importe quoi sur des chaines d’info si affamées de pugilats et si réfractaires au débat. Continuer la lecture

La réforme dont nous sommes fiers, la violence qu’on nous oppose…

Cette violence, de moins en moins symbolique et de plus en plus réelle, a laquelle nous faisons face depuis des mois est un piège dans lequel veulent nous coincer les homophobes de tous poils. Mais, non, le problème, ce n’est pas nous. Le problème ce n’est pas le projet de loi, dont l’article 1 a été voté hier soir par le Sénat. Le problème c’est eux et leur vision tronquée de notre société, qu’ils étalent encore une fois aujourd’hui sur la page de publicité que le journal Le Monde a bien voulu leur vendre. Continuer la lecture

L’éthique de notre engagement

Texte de ma réponse à S. Agacinski, parue sur lemonde.fr, jeudi 14 février.

En effet, «le groupe Homosexualité et Socialisme» (sic) est favorable à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) (ici) à toutes les femmes et à l’encadrement de la gestation pour autrui (ici aussi). Sylviane Agacinski nous décrit donc comme des loueurs de corps, pire, des acheteurs d’enfants affairés à immoler la différence des sexes sur l’autel de la pluriparentalité. A ce train, le quasi-centenaire homme-au-couteau-entre-les-dents (son bulletin de naissance ici) ne va pas tarder à faire figure de premier communiant.  Continuer la lecture